De l’envie de dire à l’acte de raconter

70 70 vues.

Début : Vendredi 3 février à 19h

Fin : Dimanche 5 février à 17h30

Approche

Désormais, l’envie de conter précède souvent l’acquisition d’un répertoire de contes.

Il nous faut d’abord trouver des contes qui « nous parlent ». Le plus souvent nous les recevons du texte écrit. Il s’agit ensuite de leur redonner corps, voix, souffle, et coeur. Mais aussi, nous devons oser les adapter, plutôt que simplement les reproduire.

  • Nous aborderons les techniques qui autorisent à franchir le pas du désir de dire à l’acte de raconter, à se défaire du livre.

  • Nous partirons de l’écoute de ce que nous disent les contes existants, pour aller vers nos propres récits, en nous inspirant tantôt de l’anecdote de l’histoire, tantôt de ses motifs.
  • Nous chercherons ensemble à explorer et goûter le plaisir très simple que procurent l’abandon à l’histoire, la communauté d’écoute et de présence au moment d’une racontée, la singularité de chaque voix quand elle entre en résonance avec le récit dit, l’instant, et l’auditeur.

Le travail s’effectuera à base d’exercices, dans une pédagogie active, à l’écoute, et dans un esprit de bienveillance et de soutien réciproque au sein du groupe, de façon à ce que chacun.e se sente libre de s’autoriser à essayer, sans obligation à « réussir ».

Profil des participants

Débutants et perfectionnement.

Taille de groupe souhaitée : de 8 à 12 participants.

Les stagiaires ont dit : http://www.philippesizaire.com/IMG/pdf/extraits_retours_stagiaires.pdf

Contenu

  • Bien choisir ses contes (en fonction d’une demande extérieure, de la personnalité de chacun, et de ses affinités pour certains types de contes).

  • Se détacher du texte écrit, d’une version reçue, pour aller vers sa propre version.

  • Travail de la mémoire et de l’imaginaire : mémoriser et « recréer » une histoire, lui redonner vie, et trouver les images qui permettront à l’auditoire de la recevoir.

  • Notion de “partenaire” : comment travailler en considérant le public comme un partenaire, en s’appuyant sur ses réactions, sur sa façon de recevoir le conte. Comment jouer avec l’auditoire, le tenir en haleine, ne pas le perdre. Comment ne pas se laisser déstabiliser par “l’imprévu”.

  • « Incarner » son histoire : donner aux mots voix, souffle, rythme, mouvement – en un mot : présence.

Déroulé

Vendredi 3 février

  • Vous pourrez poser vos valises à partir de 17h
  • 19h : Repas de crêpes! L’occasion de faire plus ample connaissance avec le groupe!
  • 20h30 : Présentation pédagogique du séjour

Samedi 4 février

  • 9h30/18h30 : Ateliers avec une pause repas et 2 pauses dans la journée

Dimanche 5 février

  • 9h30/17h : Ateliers avec une pause repas et 2 pauses dans la journée
  • 17h/17h30 : Bilan du week-end

 

L’intervenant : Philippe Sizaire

Portrait Philippe Sizaire
Crédit : Enrique del Castillo

Conteur professionnel depuis 2002, parolier, auteur, Philippe Sizaire a depuis toujours le goût de la transmission.

Il anime chaque année une quinzaine de formations aux arts de la parole tant pour les bibliothèques que pour des associations, des festivals, des centres culturels ou des particuliers.
Il aime accompagner chacun.e vers le lieu de soi d’où la parole la plus juste pourra naître.

Active, exigeante mais bienveillante, sa pédagogie met l’accent sur l’expérience et la pratique plutôt que sur la simple transmission de « trucs » ou de méthodes, l’enjeu étant de donner à chaque participant.e les outils de technique, d’attention et d’analyse pour continuer à progresser après le stage.

www.philippesizaire.com

Tarifs

190€ pour l’ensemble du séjour, ce tarif comprend:

  • L’intervention et la mise à disposition de la salle de pratique
  • Le repas du vendredi soir
  • 2 nuits en chambre partagée de 2 personnes

Vous avez la possibilité de dormir en chambre privée dans la limite des disponibilités (+30€/nuit) ou dormir en dortoir de 8 personnes si vous souhaitez réduire le prix de votre séjour (-15€/séjour).

Le tarif n’inclut pas les petits déjeuner (6€ si souhaité) et les repas du samedi et du dimanche qui sont en gestion libre. L’auberge dispose d’une cuisine équipée pour se faire à manger en autonomie. Une épicerie bio, à 100m, propose tout le nécessaire.

Informations pratiques

Le séjour se déroule à L’auberge À la belle étoile, 5 route des Ecoles, 22110 Mellionnec. Voir nos informations dans la rubrique «Comment venir».

Pensez à covoiturer avec d’autres participants si cela est possible: rendez-vous sur le site https://www.togetzer.com/covoiturage-evenement/q4z2gb où le covoiturage pour ce séjour est dores et déjà en ligne, vous pourrez y proposer votre trajet ou bien vous joindre à un trajet proposé.

Draps et serviette de bain sont fournis par l’auberge, en revanche, pensez à apporter votre savon!

Modalités d’inscription

Dans l’attente de la création de notre plateforme de réservation, votre inscription sera prise en compte à réception d’un acompte équivalent à 30% du montant du séjour, par chèque ou virement bancaire. Le solde sera à régler à votre arrivée.

Conditions d’annulation

Vous pourrez annuler sans frais jusqu’à 15 jours avant le début du séjour. Au delà de cette date, votre acompte ne sera pas restitué sauf dans le cas où des personnes seraient sur liste d’attente pour participer au stage ou si vous trouvez quelqu’un pour vous remplacer.

L’auberge se garde le droit d’annuler le séjour dans le cas où le nombre de participants serait insuffisant. Vous serez alors prévenu 15 jours avant le début du stage.

 

Date et heure

3 février 2023 au
5 février 2023
 

Clôture des inscriptions

1 février 2023
 

Disponibilité

 

Partager